Joker ! exposition de cartes à jouer

À l’occasion de la programmation « À vous de jouer ! » actuellement dans le réseau des bibliothèques de la Ville de Paris, la bibliothèque Georges Brassens et Les trouvailles de Georgette vous proposent une petite exposition de cartes à jouer anciennes, issues du domaine public ou bien sous licence libre.

Ci-dessous, retrouvez l’intégralité des 50 cartes sélectionnées par Georgette que vous pouvez voir actuellement accrochées à la bibliothèque (les numéros en blanc sur rond noir correspondent à la numérotation de l’exposition).

Cliquez sur chaque carte pour accéder à son fichier original en haute résolution !

Les 3 premières séries de cartes exposées proviennent de Gallica, la merveilleuse bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France. Elles sont dans le domaine public et sont donc librement téléchargeables, partageables, imprimables sur tout support… voire « remixables » et « détournables » pour tout projet de collages, films, etc. Profitez-en !

Nous commençons par des cartes dites « transformées » qui datent du début du XIXe siècle. Les piques, cœurs, trèfles et carreaux se fondent astucieusement dans les personnages… Les reines, rois et valets sont de curieuses figures, dont nous n’avons pas pu retracer l’origine et le sens : si quelqu’un a une idée, qu’il/elle n’hésite pas à nous écrire !
Le jeu complet est consultable sur cette page.

edit : @bibliosophie nous apporte une excellente analyse des figures de ce jeu, qui font toute référence à des théâtres parisiens ou à des pièces de théâtre. Merci à elle !

Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie. Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie. Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie. Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie. Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie. Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie. Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie. Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie. Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie. Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie. Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie. Jeu de 52 cartes transformées, 1815-1830. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

La série suivante date de 1899 et s’intitule le « Jeu du soldat », ou les diverses étapes de la vie de trouffion ! Retrouvez-les tous ici.

Jeu du soldat : jeu de 32 cartes comiques. Éditeur : B. P. Grimaud, 1899. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie   Jeu du soldat : jeu de 32 cartes comiques. Éditeur : B. P. Grimaud, 1899. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie

Jeu du soldat : jeu de 32 cartes comiques. Éditeur : B. P. Grimaud, 1899. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie

Jeu du soldat : jeu de 32 cartes comiques. Éditeur : B. P. Grimaud, 1899. Collection Georges Marteau. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie

Les cartes suivantes sont allemandes et datent de 1850. Elles sont appelées « Cartes gourmandes », sans doute car on y voit des rois et des reines dévorer avec gourmandise rôtis et pâtés… La collection complète est ici sur Gallica.

Cartes de tête d'un jeu allemand au portrait de fantaisie à deux têtes, dites "Cartes gourmandes", 1850. Collection Romain Merlin. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

Cartes de tête d'un jeu allemand au portrait de fantaisie à deux têtes, dites "Cartes gourmandes", 1850. Collection Romain Merlin. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

Cartes de tête d'un jeu allemand au portrait de fantaisie à deux têtes, dites "Cartes gourmandes", 1850. Collection Romain Merlin. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

Cartes de tête d'un jeu allemand au portrait de fantaisie à deux têtes, dites "Cartes gourmandes", 1850. Collection Romain Merlin. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

Cartes de tête d'un jeu allemand au portrait de fantaisie à deux têtes, dites "Cartes gourmandes", 1850. Collection Romain Merlin. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

Vient ensuite une petite série de Jokers… Saviez-vous que cette carte spéciale, plus forte que toutes les autres, n’apparaît officiellement en France qu’en 1902, sur autorisation de l’Administration, pour suivre la mode américaine ? Voir l’extrait du Journal du Dimanche du 13 juillet 1902 ci-dessous :

JDD 13-07-1902 / source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
Extrait du Journal du dimanche, 13 juillet 1902 – source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Nos quatre jokers exposés à la bibliothèque proviennent de Wikimedia Commons, la médiathèque images & sons de la Wikimedia Foundation.
Les deux premiers semblent provenir d’Italie  :  « Jolly Rosso » (joker rouge) déverse ses cartes sur une mappemonde, tandis que « Jolly Nero » (joker noir) prend l’apparence d’un Arlequin. Le troisième est un joker très courant dans les jeux de cartes français (mais impossible de retracer son origine… Là encore, si quelqu’un sait, information bienvenue par email !). Le dernier joker est une interprétation russe par Dmitri Fortnin, distribuée sous licence creative commons.

Jolly Rosso, Trocche100. Source : Wikimedia Commons.

Jolly Nero, Trocche100. Source : Wikimedia Commons.

Joker, Teuxe. Source : Wikimedia Commons.

Joker, Dmitri Fomin. Source : Wikimedia Commons.

Ces « Nouvelles cartes de la République française » sont particulièrement intéressantes. Elles ont été éditées en 1793 et pour refléter le nouveau monde qui se dessine, ne comportent « plus de rois, de dames, de valets : le génie, la liberté, l’égalité les remplacent, la loi seule est au dessus d’eux ». On est frappé par la modernité des thèmes, comme cette « Liberté du mariage » qui porte le mot « divorce » en haut de son piquet, ou « Égalité de couleur » montrant un homme noir, probablement un esclave dans une plantation de café, ayant brisé ses chaînes.

Nouvelles cartes de la Republique française : plus de rois de dames de valets : le génie, la liberté, l'égalité les remplacent, la loi seule est au dessus d'eux. Editeur : Jaume & Dugourc, 1793. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

Nouvelles cartes de la Republique française : plus de rois de dames de valets : le génie, la liberté, l'égalité les remplacent, la loi seule est au dessus d'eux. Editeur : Jaume & Dugourc, 1793. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

Nouvelles cartes de la Republique française : plus de rois de dames de valets : le génie, la liberté, l'égalité les remplacent, la loi seule est au dessus d'eux. Editeur : Jaume & Dugourc, 1793. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

Nouvelles cartes de la Republique française : plus de rois de dames de valets : le génie, la liberté, l'égalité les remplacent, la loi seule est au dessus d'eux. Editeur : Jaume & Dugourc, 1793. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

Nouvelles cartes de la Republique française : plus de rois de dames de valets : le génie, la liberté, l'égalité les remplacent, la loi seule est au dessus d'eux. Editeur : Jaume & Dugourc, 1793. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

Nouvelles cartes de la Republique française : plus de rois de dames de valets : le génie, la liberté, l'égalité les remplacent, la loi seule est au dessus d'eux. Editeur : Jaume & Dugourc, 1793. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

Nouvelles cartes de la Republique française : plus de rois de dames de valets : le génie, la liberté, l'égalité les remplacent, la loi seule est au dessus d'eux. Editeur : Jaume & Dugourc, 1793. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie.

Les cartes suivantes proviennent des fabuleuses collections du Metropolitan Museum of Art de New York, dont une grande partie est disponible en haute résolution et sous licence libre sur leur site internet.

La première série, appelée « Jeu d’or », est très curieuse. Elle représente des habitants de divers continents, mais également des symboles (Fortune, Justice, Victoire…), et comporte  des séries de chiffres, ainsi que de courts dialogues badins…

« Jeu d'or », France, 18e siècle. Source : Metropolitan Musem of New York « Jeu d'or », France, 18e siècle. Source : Metropolitan Musem of New York « Jeu d'or », France, 18e siècle. Source : Metropolitan Musem of New York « Jeu d'or », France, 18e siècle. Source : Metropolitan Musem of New York « Jeu d'or », France, 18e siècle. Source : Metropolitan Musem of New York « Jeu d'or », France, 18e siècle. Source : Metropolitan Musem of New York « Jeu d'or », France, 18e siècle. Source : Metropolitan Musem of New York « Jeu d'or », France, 18e siècle. Source : Metropolitan Musem of New York « Jeu d'or », France, 18e siècle. Source : Metropolitan Musem of New York

La dernière série provient d’un jeu très ancien édité au Pays-Bas au 15ème siècle appelé le « Jeu des Cloîtres ».

Valet des cordes, « Jeu des cloîtres », Pays-Bas, 15e siècle. Source : Metropolitan Musem of New York.« Jeu des cloîtres », sud des Pays-Bas, 15e siècle. Source : Metropolitan Musem of New York

« Jeu des cloîtres », sud des Pays-Bas, 15e siècle. Source : Metropolitan Musem of New York

« Jeu des cloîtres », sud des Pays-Bas, 15e siècle. Source : Metropolitan Musem of New York

La dernière carte exposée… n’en est pas une ! Il s’agit d’une des superbes illustrations de John Tenniel pour Les aventures d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carrol, celle montrant Alice attaquée par un jeu de cartes.

« Alice au pays des merveilles », illustration de John Tenniel, 1869. Source : Wikimedia Commons.

Et voici ce que ça donne dans la bibliothèque 🙂

exposition Joker ! à la bibliothèque Georges Brassens

exposition Joker ! à la bibliothèque Georges Brassensexposition Joker ! à la bibliothèque Georges Brassensexposition Joker ! à la bibliothèque Georges Brassens

Pour finir, Georgette vous conseille la visite du Musée Français de la carte à jouer à Issy-les-Moulineaux, seul musée de ce type en France.

À bientôt à la bibliothèque !

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s