Quand vient la nuit

Ce soir c’est la Nuit de la lecture 2018 ! À cette occasion, la bibliothèque Georges Brassens accueille une soirée de lecture de contes inuits pour enfants à partir de 6 ans. Il y aura également, pour les plus grands et les ados, une soirée de lecture de textes sur le thème de la nuit le vendredi 26 janvier en compagnie du comédien Pierre Bourduge, dans le cadre de la programmation « Quand vient la nuit », actuellement dans les bibliothèques de la Ville de Paris.
En attendant, profitons-en pour vous proposer une petite sélection d’œuvres libres et nocturnes !

White Night - Jaune Dark
White Night – Jaune Dark

Pour se mettre dans l’ambiance, je vous propose d’écouter et/ou télécharger le morceau post-punk lancinant White Night distribué sous licence creative commons par le groupe nantais Jaune Dark (découvert grâce au formidable site Ziklibrenbib, explorateur des musiques libres).

[cliquez sur l’image à gauche pour écouter le morceau]

Pour continuer, que diriez-vous de (re)voir le sublime Voyage dans la lune, ancêtre du cinéma de science-fiction réalisé en 1902 par le magicien Georges Méliès ? Voici la version couleurs, que l’on crut longtemps perdue à jamais, mais retrouvée en 1993 par la Cinémathèque de Catalogne, puis patiemment restaurée image par image entre 1999 et 2010 par Lobster Films. La nouvelle bande son originale est composée par le groupe électro français Air (et n’est, contrairement au film de Méliès, qui est dans le domaine public, pas libre de droits) :

Côté peinture, on peut scruter en ultra haute définition sur Google Arts une œuvre emblématique de Vincent Van Gogh, La nuit étoilée (1889, domaine public) :

La nuit étoilée, Vincent Van Gogh, 1889 - domaine public
Vincent Van Gogh, La nuit étoilée, 1889 – domaine public

Toujours sur Google Arts, une vision nettement plus effrayante de la nuit, peinte en 1809-1810 par l’allemand Caspar David Friedrich : Abtei im Eichwald (L’Abbaye dans une forêt de chênes).

Caspar David Firedrich, Abtei im Eichwald, 1809-1810 - domaine public
Caspar David Friedrich, Abtei im Eichwald, 1809-1810 – domaine public

En littérature également, les œuvres ayant trait à la nuit foisonnent… !
Nous vous proposons ici un extrait de Gaspard de la nuit d’Aloysius Bertrand, publié en 1842 (après la mort du malheureux Aloysius, terrassé par la tuberculose), considéré par Charles Baudelaire comme le premier exemple de poèmes en prose de la littérature française :

LE CLAIR DE LUNE

Réveillez-vous, gens qui dormez,
Et priez pour les trépassés.
Le cri du crieur de nuit.

Oh ! qu’il est doux, quand l’heure tremble au clocher, de regarder la lune qui a le nez fait comme un carolus d’or !

*

Deux ladres se lamentaient sous ma fenêtre, un chien hurlait dans le carrefour, et le grillon de mon foyer vaticinait tout bas.

Mais bientôt mon oreille n’interrogea plus qu’un silence profond. Les lépreux étaient rentrés dans leur chenil, aux coups de Jacquemart qui battait sa femme.

Le chien avait enfilé une venelle, devant les pertuisanes du guet enrouillé par la pluie et morfondu par la bise.

Et le grillon s’était endormi, dès que la dernière bluette avait éteint sa dernière lueur dans la cendre de la cheminée.

Et moi, il me semblait, — tant la fièvre est incohérente, — que la lune, grimant sa face, me tirait la langue comme un pendu !

Retrouvez le texte intégrale de Gaspard de la nuit sur Gallica ou sur Wikisource.

Vous pouvez également télécharger sur International Music Score Library Project la partition du triptyque pour piano composé par Maurice Ravel en 1908, d’après trois poèmes de Gaspard de la nuit, et écouter l’interprétation qui en est faite par Ken Sasaki, déposée sous licence creative commons.

Pour finir, je vous propose cet amusant petit Tapage Nocturne (licence CC-BY-NC-ND), ou comment faire vibrer les sons de la nuit, par le collectif Carbon :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s